Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Avec autant de pouvoir que les journalistes, les blogueurs et influenceurs sont aujourd’hui devenus des portes paroles emblématiques pour les marques. Très sollicités, ils reçoivent des propositions de partenariats pour faire la promotion de produits et/ou services via leurs réseaux et blogs personnels. Aujourd’hui, le terme blogueur ne suffit plus puisque nous parlons également de « digital influenceur » pour les personnes qui n’ont pas de plateforme blog et qui interagissent seulement à travers leurs réseaux sociaux.

Dans un monde avec Instagram et/ou Tinder, l’immédiateté est devenue obsessionnelle, les internautes prennent de moins en moins de temps pour laisser des commentaires, cliquer sur des liens, et suivre assidument des blogueurs. Les influenceurs devancent désormais les blogueurs. En effet, certaines marques choisissent d’établir leur plan marketing directement via les réseaux sociaux (Instagram ou Snapchat par exemple) pour que les followers n’aient pas à cliquer sur un lien pour atterrir sur un blog, une autre plateforme.

Les différents types de partenariats pour un blogueur / influenceurs :

  • Les échanges de services / contenus : lorsque vous voulez vous lancer dans le blogging, les followers et les partenariats ne tombent pas du ciel et les marques ne vont évidemment pas vous démarcher immédiatement. Les premiers partenariats qui s’établissent au début sont des échanges de services, c’est à dire que la marque vous contact et vous propose de vous offrir un produit en échange d’un article et de publications sur vos réseaux sociaux. Vous ne serez pas rémunéré mais vous pourrez garder le produit ou bien tester le service gratuitement en échange.
  • Libre à vous d’oser contacter quelques marques pour leur proposer ce deal ou d’attendre que votre blog atteigne une certaine notoriété pour que ces dernières vous démarchent. Au début de votre activité, par respect et professionnalisme, vous publierez du contenu en lien avec la marque sur vos réseaux, mais c’est seulement lorsque votre notoriété sera grandissante que vous pourrez avoir le choix de parler ou non des produits et/ou services offerts. Chaque blogueur établi sa propre politique de partenariat, et il faudra donc ensuite définir si vous souhaitez communiquer sur chaque service/produit reçu ou seulement ce qui vous a vraiment séduit.
  • La rémunération pour création de contenu : après avoir développé votre notoriété, des marques vous proposeront (peut-être) de vous rémunérer pour de la création de contenu. L’enseigne sera alors normalement plus exigeante sur les informations que vous donnerez en vous indiquant de glisser un lien spécifique dans l’article, de comparer certains produits et/ou services ou bien d’insérer des mots clés. Il est possible que des marques définissent un budget spécifique, mais d’autres peuvent vous demander vos tarifications. Il est donc nécessaire de réaliser une grille tarifaire par la suite pour l’envoyer aux marques en précisant dans le contrat : le nombre de publications et sur quels réseaux sociaux, la longueur de l’article, le nombre de lien à insérer, et tout ce qui aidera la marque à définir un budget raisonnable.
  • L’insertion d’encarts publicitaires : votre blog peut également contenir de la publicité dans le « footer » ou la « sidebar » (à droite ou à gauche de votre blog). Pour cela, il suffit de s’inscrire sur des plateformes d’affiliation et de copier le lien HTML pour l’inclure dans votre blog. Vous pourrez alors être susceptible de toucher un pourcentage sur les ventes à travers toutes les personnes qui passeront par votre blog. Et si vous n’avez pas encore assez de trafic, cela renforcera l’aspect professionnel de votre blog aux yeux des autres marques et pourra également montrer vos centres d’intérêts et votre univers pour vos followers.

Nos conseils pour optimiser votre blog :

  • Soignez l’orthographe : il est évident que l’orthographe joue beaucoup dans vos articles. Il est toujours plus plaisant de lire un blog sans que celui-ci ne soit truffé de fautes ! Si ce n’est pas votre fort, n’hésitez pas à vous relire plusieurs fois ou à faire relire vos articles par l’un de vos proches.
  • Achetez-vous un nom de domaine : il est très important de rendre votre blog le plus professionnel possible. Mettez-vous à la place d’une marque, qui va tomber sur votre espace personnel. Si votre blog s’appelle « laviedemélo.wordpress.com » ou bien « laviedemélo.com », on pourra ainsi penser que la personne a davantage d’expérience dans le domaine, qu’elle sait comment acheter un nom de domaine et maitriser un backoffice et qu’elle a peut-être même déjà eu des partenariats avec des marques.
  • Réfléchissez à un pseudo ou à un nom de blog court, impactant, facile à écrire et à se souvenir pour vos followers. Qui n’a jamais oublié ou ne s’est jamais trompé dans le nom d’un blog ?
  • Portez de l’attention à la réalisation de vos photos. Investissez dans un appareil photo ou bien faites appel à quelqu’un pour vous aider dans vos articles, mais un contenu de qualité est toujours plus agréable à regarder que des photos prises en selfie avec un smartphone.
  • Accordez-vous du temps ! Oui, un blog demande beaucoup de temps et de patience. Les followers, la qualité, le contenu, l’habitude d’écrire des articles ou bien trouver son rythme de croisière ne sont pas innés. Il vous faudra du temps pour vous habiter à votre plateforme, ses complexités, le code HTML, parfois des remarques désobligeantes, la gestion de votre emploi du temps avec votre vrai travail ou vos extras à côté….

C’est après tout ça que vous pourrez en déduire si vous êtes vraiment motivés, et que finalement, blogueur / influenceur… c’est un réel métier !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
About the author
Leave Comment