Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

La librairie The Wild Detective a eu l’idée d’utiliser les codes racoleurs du web pour inciter les jeunes internautes à lire ses livres.

En mars, la librairie américaine publiait des articles au nom accrocheur tels que « Un Britannique meurt après qu’un selfie a dramatiquement dérapé », « Une ado pousse son petit ami au suicide » ou encore « Un médecin allemand devient le premier homme à effectuer une transplantation corporelle entière ». Le lien associé renvoyait en réalité vers les célèbres livres Le portrait de Dorian Grey, Roméo et Juliette ou encore Frankenstein, lisibles en intégralité.

https://medium.com/@WildDetectives/when-its-okay-to-slut-shame-single-mothers-c043aae613d6

The Wild Detective joue ici avec les codes sociaux auxquels nous sommes habitués avec ici les clickbait. Ces liens “Putaclic”, ou appâts à clic, inondent nos fils d’actualité sur les réseaux sociaux en nous renvoyant vers des contenus distrayants sans grand intérêt. Avouez, vous avez certainement déjà cliqué sur ce genre de lien « Ce qui est arrivé va changer votre vie », ou « Non, ce n’est pas ce que vous croyez »…

La librairie s’amuse ici avec nos habitudes sur les réseaux sociaux pour accrocher une génération parfois décrite comme inculte ; les jeunes ne liraient plus, préférant scroller leur fil d’actualité Facebook, et The Wild Detective essaye ici de raccrocher cette génération digitale. 

Chez Hypee, on raffole de ce genre d’initiative qui utilise à la perfection les codes des réseaux sociaux. Et vous, quel était le dernier livre que vous ayez lu ?

The-Wild-Detectives-books-hypee

the_wild_detective_hypee

The-Wild-Detectives-books_hypee

Sources : ilétaitunepub, adweek.com, ladn.eu, madmoizelle.com 
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
About the author
Leave Comment