Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Chaque année c’est un incontournable pour nous, adeptes des apéros au soleil (oui parce que tout travail mérite sa bière), Desperados sort sa bouteille iconique en version limitée 😍

Un concept créatif et original

Inutile de vous faire les présentations de la marque Desperados 😉

Depuis maintenant 20 ans, la marque collabore avec 9ème concept, un collectif d’artistes qui travaille sur de l’art urbain et qui nous surprend chaque année côté création artistique. La collaboration connaît un tel succès qu’elle a même fait partie d’une exposition au Palais de Tokyo en 2009.

Aujourd’hui, Desperados pousse les frontières du digital et de l’innovation encore plus loin et s’allie à Théo Lopez, membre du 9ème concept, pour plonger les clients dans la réalité virtuelle. L’artiste a imaginé une expérience inédite permettant d’explorer la fameuse bouteille Desperados de l’intérieur. Il explique « Hier on regardait une œuvre d’art, aujourd’hui on pourra la découvrir de l’intérieur ». Les internautes pourront donc découvrir la bouteille de l’intérieur au travers d’une application mobile. Et pour les utilisateurs qui possèdent des cardboards ou casques de réalité virtuelle, ils auront la possibilité de plonger dans l’univers artistique de Théo Lopez et découvrir ses œuvres 🎨.

L’agence de story telling Mnstr a travaillé en étroite collaboration avec Desperados sur la conception et la mise en place de cette expérience. L’idée, concrètement, c’est d’utiliser la réalité virtuelle pour traverser les matières, les textures, et explorer un espace en trois dimensions.

Bien joué Desperados, chez Hypee Communication on vous tire notre chapeau pour ce beau coup de pub très créatif ! D’ailleurs, à l’agence de communication de Paris, ça nous donne envie d’aller prendre une petite bière en terrasse tout ça. D’autant plus qu’on a réussi à récupérer le soleil de notre team de Cannes pour quelques jours 😎

En attendant, on vous laisse regarder la vidéo de promotion :

Crédit : La Reclame 
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
About the author
Leave Comment