easyjet campagne
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

EasyJet part dans une campagne de recrutement … au féminin !

Vous souvenez-vous d’avoir un jour vu un film où la personne aux commandes de l’avion était une femme ? Oui ? Non ? Et bien cela nous étonnerait beaucoup car, il faut le savoir, 99% des films où l’on aperçoit un avion, la personne aux commandes est bel et bien un homme ! Aviator, Flight, Pearl Harbor ou encore Top Gun pour ne citer que ceux-là ont tous eu un succès fou avec un premier rôle au masculin.

C’est à partir de ce constat alarmant et des petits 5% de femmes pilotes dans le monde (d’après le International Society of Women Airline Pilots) que s’est basé Taylor Herring, une agence de communication londonienne pour réaliser la campagne de recrutement au féminin d’EasyJet.

La campagne « Hey Hollywood! Catch up, if you can » reprend une scène mythique du film « Arrêtes-moi si tu peux » de 2002. À place de notre cher Leonardo DiCaprio escorté par un cortège d’hôtesses de l’air toutes plus belles les unes que les autres jusqu’à l’avion, c’est une fillette qui se voit escorté jusqu’à l’appareil par une ribambelle de petits stewards. Et oui, chez EasyJet les temps ont changé !

Chez Hypee Communication on est complètement fan de cette campagne vidéo créative et touchante 😍

Mais chez EasyJet les temps ont changé depuis déjà 2015. En effet, ils avaient inauguré un avion au nom de Amy Johson Flying, la première femme à avoir effectué un vol en solo entre le Royaume-Uni et l’Australie 😎

L’objectif d’EasyJet ? Arriver à 20% de femmes pilotes qui affluent déjà en grand nombre avec +13% en 2017. Les mentalités doivent donc encore plus bouger car produit de la culture du genre ou non, un sondage réalisé en interne montre que les petits garçons sont beaucoup plus enclins que les petites filles à s’imaginer pilote dès leur plus tendre enfance !

Source : La Réclame 
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
About the author
Leave Comment