Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Très attendue par sa communauté, la fonctionnalité « Shopping » lancée par Instagram fin mars est désormais disponible partout dans le monde. La grande nouveauté de cette fonctionnalité est qu’elle permet désormais aux comptes « entreprise » du réseau d’identifier leurs produits sur leurs photos afin que les utilisateurs puissent être directement redirigés vers l’achat.

Cette petite révolution au sein du réseau social fait la part belle aux nombreuses entreprises qui y voient un excellent moyen de booster leurs taux de conversion. Et si l’on prend en compte le fait que près de 80% des membres de la communauté Instagram suivent au moins une marque, on ne peut pas douter du potentiel que représente une telle fonctionnalité sur le e-commerce. Comme elle a pu l’affirmer au Siècle Digital, Julie Levesque, Responsable Media & Réseaux Sociaux chez Clarins « Au-delà de la possibilité d’acheter directement, « Shopping » est envisagé comme un réel service, pour répondre à un besoin d’information, ».

Face à cette fonctionnalité aux enjeux commerciaux colossaux, UNICEF a choisi de riposter avec une campagne choc. Pour marquer les esprits, l’ONG a choisi de dévoiler des clichés d’enfants tagués avec les mêmes marquages que les produits vendus sur Instagram.

La seule différence ? La valeur taguée sur chaque enfant qui est de 0,00 €, car aucun enfant ne devrait pouvoir s’acheter.

Cette campagne, imaginée par l’agence Brand Station, détourne subtilement les codes de la nouvelle fonction marchande Shopping pour offrir à UNICEF une belle mise en avant de son action contre l’exploitation des enfants à travers le monde.

Accompagnée du hashtag #NoPriceOnKids UNICEF souhaite sensibiliser un maximum de personnes à sa cause et veut rappeler que sa lutte est loin d’être terminée puisque l’on considère encore aujourd’hui que 150 millions d’enfants sont exploités pour des travaux forcés.

Chez Hypee Communication, nous ne pouvons que saluer l’habilité avec laquelle UNICEF a su détourner la nouvelle fonctionnalité à des fins de sensibilisation. Un grand bravo à l’ONG qui a réussi à créer le buzz avec sa campagne choc. Ce que l’on espère, c’est que cette nouvelle fonction Shopping d’Instagram saura susciter des campagnes aussi créatives que celle-ci à l’avenir.

Sources : siecledigital.fr, lareclame.fr, danstapub.com
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
About the author
Leave Comment