Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Fini le conformisme, la vie parfaite des Instagramers, les silhouettes de rêve dans les magazines ou encore les photos paradisiaques de vos amis Facebook en voyage aux quatre coins du monde.

Fini le flux à suivre, le moule dans lequel il faut rentrer et imiter jour après jour.

Diesel remet les points sur les I et les barres sur les T en prônant la réalité de l’imperfection. Sa dernière campagne de communication met en scène plusieurs jeunes au style négligé et anticonformiste, sur un fond sonore dont on raffole tous « Non, je ne regrette rien » d’Edith Piaf.

Cette campagne « Go With The Flaw », qui porte très bien son nom, a été réalisée par la volonté de Renzo Rosso, le créateur de la marque Diesel, et reflète sa propre personnalité. Il a toujours été marginal, très intéressé par l’anticonformisme et l’imperfection. Dès l’adolescence, il souhaitait être unique et se distinguer des autres.

Le but ici, pour Diesel et Publicis est de se démarquer de ce monde sans défauts, un poil hypocrite dans lequel nous évoluons, à travers les réseaux sociaux, la presse et les médias en tout genre.

Cette campagne est l’occasion pour le créateur de refléter ce qu’il est réellement et ce qu’il souhaite partager à propos de sa marque. Il invite les gens à assumer fièrement leurs défauts, leurs échecs et leurs points faibles, et même à les revendiquer 😏.

En tout cas chez Hypee, on valide complètement cette nouvelle campagne décalée et surtout l’état d’esprit de celle-ci ! #PersonneNestParfait #SoWhat ? 😜

Diesel

Crédit : lareclame.fr
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
About the author
Leave Comment