lime_miseenavant_hypee_paris

 

À une heure où leurs trottinettes sont tout autant détestées qu’adorées, la société américaine Lime décide de prendre les choses en main et de responsabiliser ses utilisateurs quant aux agacements que provoquent les petits bolides. Depuis 2018, les opérateurs de trottinettes électriques foisonnent dans les capitales, jusqu’à aujourd’hui, où l’on peut compter plus de dix sociétés différentes et concurrentes. Seulement, ce n’est pas parce que l’offre augmente à une allure folle qu’elle conquiert tous les coeurs, au contraire. 

 

Trottinettes de m**** ! 😡

 

On peut d’ores et déjà relever 3 catégories de parisiens : les riders, les neutres et les haters. Chacun argumentant habilement pour ou contre le développement des deux-roues en libre service, nous allons aujourd’hui nous intéresser à ce rapport avec la nouveauté. Alors que les usagers sont d’environ 1 million sur Paris, et qu’ils représentent entre 0,8 et 1,9 % de l’ensemble des déplacements internes à la capitale (étude de 6T), on note aussi un bon nombre (pas étudié cette fois 😅) de personnes complètement réfractaires à ce nouveau mode de transport. Trop lentes et trop peu protégées pour rouler avec les 4 roues mais aussi trop rapides et trop sensibles pour slalomer entre les piétons, elles ont du mal à trouver leur juste place. Déjà que l’humain moyen se montre toujours plus virulent que d’ordinaire lorsqu’il est au volant de son véhicule, je vous laisse imaginer ce qu’il se permet alors de déblatérer lorsqu’il se voit obligé de partager sa voie avec ces « trottinettes de m**** »… 😱 Et si ce n’est pas sur la route, ces nouvelles arrivantes sont haïes par les piétons, qui ne supportent pas de voir les bolides zigzaguer entre les terrasses des cafés et les gens heureux qui se baladent. Réaction légitime ou exagérée, nul ne le sait encore, mais il faut dire que le respect des règles n’est pas toujours de mise quand il s’agit de bien garer les trottinettes, de circuler sur la voie réservée ou de ne pas drifter sur la voie du tramway 😈.

 

Lime montre l’exemple : un zest responsable 😋

 

Depuis le 6 juin 2019, la société américaine a décidé de prendre les choses en main et de montrer l’exemple, bien consciente que leur mode de transport alternatif a tendance à agacer. La solution ? Responsabiliser les utilisateurs. En s’associant avec l’agence Buzzman, Lime réalise une campagne d’affichage bien maligne qui a pour but de sensibiliser les adeptes au bon respect des règles, pour ne gêner personne. De son côté, la mairie de Paris, a confirmé lors d’une conférence à la même date, que les trottinettes devront bientôt circuler ET stationner parmi les véhicules motorisés ! Autant vous dire que ça va râler plus que jamais chez les parisiens ! 😤

 

lime1_hypee_paris lime2_hypee_paris

 

Une transition quelle qu’elle soit connait toujours une période un peu difficile, et doit toujours affronter l’opposition, mais quand il s’agit de responsabiliser les citoyens quant au respect de l’environnement tout en leur offrant « de la liberté, de la souplesse et de la rapidité », on ne peut que supporter le projet. 😇 Chez Hypee, on trouve cette campagne habile et astucieuse, et vous ? 😉

 

 

 

About the author
Leave Comment