Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

En ce début de juillet, deux innovations ont capté notre attention, puisqu’elles fonctionnent comme Shazam, mais avec les objets du quotidien !
Ce 6 juillet, Google rachetait Moodstocks, start-up française ayant développé une technologie à destination des smartphones pour reconnaître les objets du quotidien.

Comment ça marche ?

Rien de plus simple ; en utilisant la caméra du téléphone comme scanner, vous pourrez identifier des objets du quotidien ; robe, magazine, paire de basket, poster… et savoir où les trouver.

Si l’application a été acheté tout récemment par Google, elle reste néanmoins en cours de développement, et il faudra donc patienter encore un peu avant de pouvoir scanner votre quotidien. Ce rachat s’inscrit d’ailleurs dans la politique de Google pour renforcer son secteur « reconnaissance d’objets » pour compléter son arsenal dans l’intelligence artificielle. L’équipe Moodstock rejoindra donc rapidement le département Recherche et Développement de Google à Paris.

Après Moodstocks pour les objets du quotidien, voici Spector, petit outil permettant d’identifier les polices de caractère. Si de nombreux typographes utilisent régulièrement l’application WhatTheFont pour retrouver une typographie à partir d’une photo sur smartphone, Fiona O’Leary, Etudiante au Royal College of Arts, a mis au point cet appareil pour palier à une faiblesse de InDesign : permettre à tous les supports imprimés de devenir interactif. Cela permet en plus de limiter les différences entre le rendu informatique et numérique pour éviter les mauvaises surprises.

Comment ça marche ?

Il vous suffit de placer le petit appareil au-dessus du document physique : l’œil électronique photographie les caractères imprimés ou teintes avant de les envoyer directement dans InDesign pour une conversion en CMJN/RVB. Il est possible de stocker une vingtaine d’échantillons dans la mémoire interne du Spector, de quoi prélever une couleur dans la nature ou la ville au gré de ses ballades.

 

Aujourd’hui, Spector en est encore au stade de prototype, mais devrait rapidement être commercialisé par Kickstarter.

 

moodstocks-application-smartphone-google-1-850x478

Moodstocks

spector shazam typographie

spector-pressshot01-fionaoleary-1200-1-577e159baf4a5

spector-pressshot04-fionaoleary-1200-1-577e159aa66ef

spector-pressshot05-fionaoleary-1200-1-577e159a914b6

Crédits : il était une pub, clubic, les échos. 
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
About the author
Leave Comment