Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Envie de voyages vers des contrées lointaines et mystérieuses, bien loin de la grisaille parisienne ? Notre équipe a une solution à vous proposer, mais attention, la fin du voyage est prévue pour le 26 février 2017 !

En effet, l’Institut du monde arabe nous propose actuellement l’exposition « Aventuriers des mers », formidable épopée sur les mers et océans, depuis les premiers explorateurs arabes jusqu’au XVIIè siècle.

Guidés par le légendaire Sindbad le marin, dont les récits peuplent les Mille et Une Nuits d’aventures merveilleuses et de monstres terrifiants, les visiteurs sont invités à se questionner sur le rapport des hommes à la mer. Synonyme d’évasion, de découvertes, celle-ci n’en est pas moins énigmatique et nécessairement effrayante, espace temps non-maîtrisé par les hommes et soumis aux aléas de la nature. L’exposition a à cœur de démontrer comment les premiers navigateurs ont affronté leurs peurs, grâce à la construction d’un savoir pratique puis technique sur les océans, via l’élaboration d’instruments de navigation et de cartes de plus en plus complexes et précises.

La richesse et la diversité des objets présentés sont sans aucun doute, la véritable force de cette exposition, entre mappemonde géante et luxueuse, vaisselle précieuse, et récits de voyages des plus illustres voyageurs, Marco Polo en tête !

Un seul regret de notre part, le lien mystique, qu’entretient l’homme à la mer aurait pu faire l’objet d’un travail encore plus approfondi, notamment sur les nombreux mythes autour de l’eau et ses divinités. Néanmoins l’exposition est bien conçue, le fil rouge historique nous permet de mieux comprendre comment les hommes ont réussi peu à peu à apprivoiser ce territoire hostile, dont la maîtrise est un enjeu fondamental de pouvoir. L’exposition nous permet de mieux comprendre l’importance stratégique des voies maritimes de communication et de commerce, qui font l’objet d’un combat acharné entre tous les différents peuples, Arabes, européens et asiatiques.

Ainsi, l’Institut du Monde arabe nous offre une exposition soignée, comme à son habitude, et qui a donné à notre équipe une envie de parcourir le monde, sur un boutre (bateau omanais traditionnel), comme celui exposé magistralement sur le parvis de l’institut.

Prêts à l’abordage avec HYPEE ? 😉

aventuriers_2

aventuriers_3

Crédit : www.imarabe.org/
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn
About the author
Leave Comment